1-877-ALGAE4U
(905)918-0165

Contactez-nous

LA SUPÉRIORITÉ DES BIENFAITS DES OMÉGA3s EPA, DHA & DPA DE L'HUILE DE PHOQUE


Les acides gras oméga-3 proviennent de deux sources principales, celles-ci étant la source végétale (telle que l'huile de lin, procurant de l'acide alpha-linolénique ou ALA), ou la source marine, avec l'huile de poisson ou celle du phoque.

De source marine, notre Bio+Mega3®de première qualité nutraceutique, est composée d'huile de phoque cannelé, 100% naturelle et entièrement certifiée.
Elle se distingue par les bienfaits suivants:

  • COMPLÈTE, Bio+Mega3® contient les trois éléments des acides gras des oméga-3: l'EPA, la DPA, et la DHA, dans les mêmes proportions biologiques que celles naturellement trouvées dans le corps humain.
  • Environ un tiers des acides gras oméga-3 qui circulent dans le sang humain est attribuable à la DPA.
  • La plupart des huiles de poisson ne contiennent pas de DPA, un des composés essentiels des acides gras oméga-3.
  • Bio+Mega3® peutnaturellement apporter jusqu'à 10 fois plus de DPA que les huiles de poissons, ainsi qu'un pourcentage synergétique plus élevé d'acides gras oméga-3, qui est en harmonie avec nos besoins corporels.
  • Les huiles de poisson peuvent avoir un taux de cholestérol élevé, tandis que Bio+Mega3® ne contient pratiquement pas de cholestérol.
  • Bio+Mega3® offre des qualités, une digestibilité et une absorption métabolique supérieures.
  • Bio+Mega3® est "filtrée biologiquement" et naturellement purifiée.
  • Bio+Mega3®, en comparaison, offre une stabilité supérieure que les autres sources d'oméga-3, avec, sous des conditions optimales, une durée de vie beaucoup plus longue.

LES OMÉGA-3 PROVENANT DE L'HUILE DE LIN


Biochlorella omega


L'huile de lin ne contient pas d'EPA, de DHA ou de DPA. Elle contient des oméga-3 issus de l'acide Alpha-Linolénique (ALA), permettant aux personnes en bonne santé de fabriquer de l'EPA.
En effet, théoriquement, l'organisme convertit l'ALA en EPA, puis en DHA. Toutefois de nombreux facteurs peuvent intervenir, contrecarrant la conversion de l'ALA en EPA, puis celle de l'EPA en DHA.

Tout d'abord, le taux métabolique de cette conversion peut s'effectuer de façon lente et irrégulière, particulièrement chez les personnes ayant des problèmes de santé, la conversion n'aboutissant que si toutes les fonctions du corps sont parfaitement opérationnelles.
De plus, cette transformation, non seulement prend du temps, mais est également difficile à mesurer. La plupart des éudes ont montré que lorsqu'une certaine conversion, toutefois limitée, de hautes doses d'ALA en EPA, s'effectue, la conversion d'EPA en DHA est, quant à elle, sévèrement restreinte.

Il fût suggéré qu'un ratio d'environ 15 pourcent d'ALA est convertie en EPA et seulement 5 pourcent en DHA.
( H. Gerster. Conversion of ALA and DHA. (Conversion de l'ALA et de la DHA) Internat. J Vit. Nutr. Res 68 (1998)-Cunnane , 1995, Nutrition Advisory Panel, 1995).

Ensuite, la plus large interférence réside au sein de l'excès généralisé des acides gras d'oméga-6 dans le système sanguin. En effet, ceux-ci nécessitent une métabolisation similaire, et entrent dans une compétition pour les mêmes enzymes que les omega-3, qui peut réduire la conversion jusqu' à 40%!

Ce facteur explique la raison pour laquelle un apport élevé d'oméga-6 dans l'alimentation, en provenance principale des huiles végétales de consommation, prévient la métabolisation de l'ALA en DHA. D'autres facteurs peuvent également empécher cette conversion, tels qu'une certaine déficience en vitamines ou minéraux (vitamines B3, B6, B12, C, Zinc et Magnésium), que la maladie ou le vieillissement.

Des études auraient suggéré que certaines populations, telles les Indiens de l'Amérique du Nord, les Esquimaux, les Orientaux, les Norvégiens, et les Irlandais Gallois semblent ne pas convertir efficacement l'ALA en EPA.

L'huile de lin doit être réfrigéré et, une fois ouverte, se conserve seulement de deux à trois mois. Pour accroître sa durée de vie, elle peut toutefois être mise au congélateur. Cependant, très fragile, l'huile de lin devient facilement oxydable et rancie rapidement. C'est pourquoi, au lieu de l'huile, il est généralement préférable d'utiliser des graines de lin fraîchement moulues.

Aussi, d'après l'auteur sur la santé, le Dr. Bernard Jensen, très connu en Amérique du Nord, notamment pour "Vibrant Health From Your Kitchen" (Une Santé Vibrante, de votre Cuisine), l'huile de lin affaiblirait la couche protectrice des intestins, et ne devrait pas être consommée pendant une période de plus de 3 semaines, puis devrait être interrompue pendant environ 2 mois.

Dans leur livre, intitulé "Protein Power"(Le Pouvoir des Protéines), Michael et Mary Eades déclarent:
" . . .Prendre de l'huile de lin serait comme acheter de l'huile à l'état brut, puis de la passer à travers votre distillerie maison afin de fabriquer de l'essence pour votre voiture. Si c'est la seule façon dont vous disposez pour obtenir de l'essence, c'est ce que vous devez faire. Mais si vous pouvez acheter de l'essence déj à distillée, ce serait beaucoup plus efficace et permettrait d'éviter le tracas du procédé maison par la distillerie."


LES OMÉGA-3 PROVENANT DE L'HUILE DE POISSON


Biochlorella omega

Les huiles de poisson varient considérablement selon leur origine et le pourcentage en acides gras qui les compose. Les facteurs d'influence proviennent de l'espèce d'origine, de la saison, de la température de l'eau, de la catégorie eau douce ou eau de mer, du genre, et de l'alimentation. Les poissons de culture ont tendance à posséder un taux plus faible en acides gras oméga-3 que les poissons sauvages. Une femelle avec des oeufs constitue une source supérieure en acides gras qu'un male. Les poissons d'eau douce sont les plus riches en EPA et DHA.

Le niveau de DPA des huiles de poisson, comparé à leur taux d' EPA ou de DHA, est faible, bien qu'il soit un facteur tout aussi important.
Les recherches ont démontré que l'huile de phoque est plus bénéficiaire que les huiles de poisson, spécialement pour les personnes sujettes au diabète ou à la maladie du coeur. Ceci est principalement dû à l'absence relative de DPA dans l'huile de poisson, à une capacité moindre d'extraction de l'EPA et de la DHA, et à une métabolisation plus lente.

La proportion relative des oméga-3 à longue chaîne de la plupart des huiles de poissons ne correspond pas vraiment à celle du lait maternel humain. Ce qui expliquerait que les huiles de poissons peuvent très bien ne pas convenir aux bébés et aux enfants, dont le cerveau n'aurait apparemment aucun besoin d'EPA. Certaines études auraient également suggérées que l'huile de poisson donnée aux bébés pourrait constituer un facteur qui pourrait entraver leur croissance.

Des quantités élevées d'huile de foie de morue pourrait entraîner un montant toxique en vitamine A.
Certaines formulations d'huile de poisson peuvent contenir de l'huile oxydée et possiblement d'autres contaminants, tels que du mercure, des dioxines ou des PCBs.

Souvent les suppléments diététiques à base d'huile de poisson sont obtenus en broyant, en chauffant ou en écrasant les poissons en entier, comprenant leurs abats ; ou sont faits d'amalgame de formes concentrées de poisson. La plupart des huiles de poisson peuvent s'oxyder durant le procédé de la fabrication à cause de l'exposition à la chaleur et à l'oxygène de l'air. Théoriquement, elles ont le potentiel d'être rancies.


LES CARACTÉRISTIQUES DE L'HUILE DE PHOQUE


Biochlorella omega

Il existe une misconception commune, toutefois compréhensible, concernant l'exploitation des phoques et de la cruauté qui lui soit associée. Cependant, au Canada, la commercialisation des produits du phoque cannelé est rigoureusement réglée par le gouvernement fédéral et suit de stricts standards de production.

Ses quotas changent chaque année afin de respecter et de préserver l'équilibre écologique entre une population trop abondante de phoques cannelés et la réduction des réserves de poissons.
Trouvés abondamment dans les eaux de la Terre Neuve et du Labrador, les phoques cannelés sont des ressources renouvelables et font partie de la culture et de l'héritage du Canada de l'Atlantique.

Par conséquent, la population des phoques cannelés n'est en aucun cas menacée d'être en voie de disparition par sa commercialisation contrôlée, celle-ci étant entièrement supportée et promût par le gouvernement de la Terre Neuve et du Labrador.
(Veuillez cliquer ici pour lire un rapport du gouvernement Canadien -en Anglais seulement-).

L'huile de phoque est la plus complète synergétiquement. car c'est la seule source marine d'oméga-3 fournissant de l'EPA, de la DHA et de la DPA.
" En comparant l'huile de phoque avec l'huile de poisson, l'assimilation de l'huile de phoque dans le corps est plus efficace que celle de l'huile de poisson. En effet, l'EPA, la DHA et la DPA de l'huile de phoque sont principalement localisées dans la position terminale des molécules triglycériques (comme dans le corps humain), tandis que dans l'huile de poisson elles sont essentiellement présentes au milieu de la position des triglycérides. En ce qui concerne la prévention de la maladie et des bienfaits potentiels, cette différence de location au sein des oméga-3 à longue chaîne est une explication majeure de la supériorité des effets de l'huile de phoque, comparés à ceux de l'huile de poisson."
Ackman et Raynayake, Health Effects of Fish and Fish Oils, (Les Effets du Poisson et de l'Huile de Poisson sur la Santé) Edite by R.K. Chandra. ARTS Biomedical Publishers and Distributors Limited, St. John's Newfoundland, pp.373-393, 1989.

Cettedifférence essentielle de la structure chimique entre l'huile de phoque et les huiles de poisson confère à l'huile de phoque les mêmes proportions biologiques, naturellement trouvées dans le corps humain .

Grâce à la similarité de la structure moléculaire, l'huile de phoque peut pénétrer le système sanguin plus facilement et plus rapidement que n'importe qu'elle autre source d'omga-3. Elle possède donc une absorption métabolique plus complète, une meilleure assimilation et, par conséquent, offre des résultats supérieurs.

L'huile de phoque est le SEUL supplément alimentaire qui soit naturellement si riche en DPA. Elle fournit jusqu'à 10 fois plus de DPA que les huiles de poisson. à l'exception de l'huile de phoque, le taux le plus élevé de DPA se trouve dans le lait maternel humain.

Par ailleurs, les taux de DPA et de DHA du lait humain existent en montants significatifs, pratiquement identiques, alors que son taux d'EPA est faible. Ceci suggèrerait que l'EPA n'aurait pas un rôle prédominant durant le stage des premiers développements humains, et que la DPA et la DHA contribueraient de façon égale à la croissance et au développement.

Environ 1/3 des oméga-3 à longue chaîne qui circule dans le sang humain sont attribuable à la DPA.
C'est pourquoi la DPA a formé le centre d'intérêt de chercheurs médicaux en France et au Japon. Les chercheurs Japonais de l'Université Médicale et Dentaire de Tokyo ont démontré que l'un des effets stimulants de l'EPA sur la migration des cellules endothélial passe par la DPA, ce qui pourrait en faire un facteur anti-athétosique.

Bien qu'initialement, il semblerait que l'EPA soit l'élément principal produisant de la prostaglandine, permettant de conserver la paroi artèrielle souple et sans plaque, cette étude aurait indiqué que la DPA serait de 10 à 20 fois plus puissante que l'EPA à cet effet. ("L'acide Docosapentaénoique (22:5, n-3, DPA), et l'élongation métabolite de l'acide Eicopsapentaénoique (20:5, n-3, EPA) sont des stimulants puissants de la migration des Cellules Endothédiales sur le prétraitement in vitro.", par: Toshie Kanayasu-Toyoda, Ikuo Morita, Sei-itsu, Murota.

" Involvement of Lipoxygenase pathway in Docosapentaenoic Acid - induced inhabitation of platelet aggregation" Par: Satoshi Akiba, Tatsunori Murata, Kazyoki Kitatani and Takashi Sato.)
En effet, initialement, l'intérêt des scientifiques pour les acides gras des oméga-3 a été déclenché par la fascination du taux, étonnamment bas, de la mortalité dû à des problémes cardiaques chez les esquimaux du Groenland. Cette absence d'infarctus a été attribuée à leur riche consommation en graisses sous forme de phoque, de poisson et de baleine. (Kromann et Green 1980)

L'huile de phoque est pratiquement absente de cholestérol, tandis que de nombreux poissons et huiles de poisson ont un taux relativement élevé en cholestérol.

De plus, à la différence de l'huile de lin ou de l'huile de poisson, celle du phoque n'a que des traces d'oméga-6, et par conséquent, semble être le produit de choix pour, immédiatement et effectivement, réduire le déséquilibre du ratio oméga-6/oméga-3 des pays industrialisés. L'huile de lin contient presque 3 fois le contenu d'oméga-6 Flaxseed oil has nearly three times the omega-6 content of seal oil

L'huile de lin est extrêmement vulnérable face à la rancidité et à l'oxydation. L'huile de poisson est également susceptible à l'oxydation, tandis que l'huile de phoque est plus stable. En effet, les expérimentations préliminaires faites in vitro par les docteurs Nakhla et Davis ont démontré que la capacité d'oxydation de l'huile de phoque est inférieure de la moitié de celle des huiles de poisson. Nos capsules deBio+Mega3®, dans des conditions optimales, peuvent être conservées jusqu' à 5 ans .

Bio+Mega3® constitue une source en oméga-3 de haute qualité et naturellement purifiée. Effectivement, étant donné que notre huile de phoque provient seulement du blanc, elle est, par conséquent, plus pure que les huiles de poisson.
De même, non seulement notre huile de phoque est filtrée biologiquement -les phoques utilisent leur systèmes digestifs et métaboliques pour filtrer les impuretés naturelles trouvées dans les poissons-, mais elle est également pressée à froid et purifiée davantage mécaniquement, ce qui la rend supérieure en qualité et en pureté.


GOVERNMENT & SCIENTIFIC RECOMMENDATIONS


Le gouvernement Canadien a récemment recommandé que les Canadiens âgés entre 25 et 49 ans prennent quotidiennement un total de 1.5 g. d'acides gras oméga-3.
Les " Recommendations Nutritionnelles pour les Canadiens " ont annoncé que "Les oméga-3 polyunsaturés sont des nutriments essentiels pour maintenir une bonne santé, une croissance et un développement normaux."

Le Département de la Santé et des Services Nutritionnels des États-Unis, ainsi que Les Bureaux du Conseil de la Nutrition Responsable et de la Recherche des Sciences de la Vie, se sont accordés sur le fait que la consommation quotidienne des acides omega-3 devraient être augmentée de 1 à 3 grammes.
L'Organisation de la Santé Mondiale a également récemment recommandé que la consommation quotidienne des adultes en omega-3 soit supérieure à celle actuelle.

Un rapport du gouvernement de la Terre Neuve et du Labrador a annoncé que:

"Des études récentes ont démontré qu'une supplémentarité en DHA durant la grossesse et l'allaitement, afin de parier à la haute demande en DHA de la part du fétus, est nécessaire afin de prévenir une déficience en DHA chez la mère durant ces périodes.
BR> Il a été aussi démontré que les bébés nés prématurément révèlent des taux de DHA dans leurs tissues qui sont inférieurs de ceux des bébés nés à plein terme. Ainsi, ils pourraient bénéficier d'une formule- bébé additionnée de DHA d'huile marine, afin de leur fournir autant de DHA que les bébés qui sont allaités. Les nouveaux nés nourris avec des formules pour bébé qui ne contiennent aucun acide gras omega-3, pourraient manquer d'un dépôt de DHA au sein de leurs tissues visuels et neuraux, avec des possibilités de résultats adverses sur leur vision et sur le développement de leur système nerveux."


De plus, l'évidence que la DPA est une inclusion essentielle dans l'alimentation des enfants de bas âge, supporte davantage le fait que l'huile de phoque soit considérée comme une excellente source des acides gras essentiels requis par les femmes enceintes et qui allaitent.

Selon le Dr. A. Simopoulos, dans un Séminaire Avancé, de la NATO, sur l'Apport des Acides Gras des Oméga-3 et des Oméga-6, un taux désirable des acides polyunsaturés à longue chaîne se situe entre 300 à 400 mg par jour.

En conclusion, de 2 à 4 g par jour d'huile de phoque constitue un montant raisonnable d'acides gras des oméga-3 à longue chaîne, à prendre. En dernier rappel, dans l'huile de phoque, les proportions des trois types d'omega-3 sont très proches de celles que le sang procure à l'ensemble de nos organes.


DIVERSES ÉTUDES ET RÉFÉRENCES


  • Les Docteurs Garth Mulvad et Henning Pederson du Département de la Médecine, de l'Hôpital Dronning Ingrids, en Norvège, ont écrit à propos du Projet International sur l'Athérosclérose (1992):
    "...le Projet International sur l'Athérosclérose... est un projet supervisé par les experts de l'Université de l'État de la Louisiane, en Nouvelle Orléans des États-Unis. Entre autre, ils ”ont étudié les artères coronaires des coeurs de 23,000 personnes décédées, provenant de 16 différents pays. C'est dans les artères coronaires que les cailleaux fatals de sang se forment. Les résultats provisionnels montrent que l'athérosclérose est largement moins diffusée parmi les esquimaux que partout ailleurs dans le monde où un homme âgé de 70 ans, qui a vécu d'une alimentation traditionnelle de phoque et de baleine, possède des artères coronaires avec l'élasticité d'un jeune Danois de 20 ans."

    Du Projet, certains résultats fascinants ont émergé:

  • Les Esquimaux, qui ont été nourri par une alimentation moderne, possèdent le même taux de maladies que les Européens. Par conséquent, les résultats du Projet ne sont pas basés sur l'hérédité.
  • Le Dr. E. Jorgenson du Centre de la Médecine Environnementale de l'Arctique, au Danemark, a présenté les résultats initiaux du Projet de la Recherche sur le Phoque de l'Orsoq, une étude pilote des effets de l'huile de phoque sur la santé humaine. Ces découvertes préliminaires indiquent que la population générale du Danemark, nourrie avec une alimentation moderne, aurait 10 fois plus de chance de développer des maladies cardiovasculaires et inflammatoires, que la population du Groenland, nourrie avec une alimentation traditionnelle de phoque, riche en omega-3. ("Les Baleiniers Esquimaux", Conférence Circumpolaire des Esquimaux, Juin 1992, édition spéciale. Dr. Gerth Mulved et Dr. Henning Sloth Pederson, Hôpital Dronning Ingrids.)
  • Une autre étude de 1979-1980 aurait également confirmé que les Esquimaux, grâce à leur alimentation riche en viande et en huile de phoque, souffrent rarement de crises cardiaques. Cliniquement, il a été trouvé que ce groupe a bénéficié d'une alimentation enrichie en acides gras des omega-3 à longue chaîne.
  • Dans une autre étude publiée en 1994 par la Fondation Nutritionnelle Anglaise, il a été rapporté qu'une consommation quotidienne d'huile de phoque, riche en omega-3, des originaires de l'Alaska, aurait conduit à une réduction de 20% de l'intolérance au glucose et du diabète. (Adler Boyko, Schraer, Murphy, 1994 Nutrition Supplément.)
  • Une étude récente publiée par l'Université Médicale et Dentale de Tokyo, aurait indiqué que la DPA des oméga-3 peut être de PLUS DE 10 FOIS SUPÉRIEURE que l'EPA dans la gurison des vaisseaux sanguins endommagés. L'huile de phoque est le SEUL supplément diététique riche en DPA naturelle
  • L'incidence du cancer du sein aurait augmenté lorsque les femmes du Groenland abandonnèrent leur régime traditionnel de nourriture marine (principalement du phoque) (Bjarnason, Int. J., Cancer, 1974, 13: 689-696)
  • Un expert spécule que les Esquimaux souffrent de très peu d'asthme grâce aux montants copieux en oméga-3 fournis régulièrement dans leur alimentation depuis la naissance.
  • La Sclérose Multiple est pratiquement inexistante parmi les Esquimaux du Groenland.
  • La Modulation des facteurs de risques athérosclérotiques avec l'huile de phoque: une estimation préliminaire. (Bonefeld-Jorgensen EC, Moller SM, Hansen JC.)

Plan du site | Conditions Générales De Ventes | Sécurité | Contactez Nous

Copyright© 2002-2015 BioChlorella.com. Tous droits réservés.